Le musée Curie

Dans le cadre des nouveaux programmes d’histoire de 3è, le thème  1, les grandes innovations scientifiques et sociales incite les enseignants à travailler sur des innovations médicales en particulier. Le musée Curie, situé dans les bâtiments de l’institut Curie,1 rue Pierre et Marie Curie, a fait peau neuve et après 2 ans de travaux, a réouvert en septembre 2012. L’espace muséogaphique nouvellement aménagé mérite qu’on s’y rende. Son financement a été assuré grâce entre autres à un don de la seconde fille des Curie, Eve qui est décédée en 2007.

facade_musee_curie
La visite commence avec une très grande tablette grâce à laquelle on peut consulter de très nombreux documents sur la vie  de Piere et marie Curie ainsi que leur fille Irène et son mari Frédéric Joliot, eux aussi titulaires d’un prix Nobel.
L’intitulé de cette partie est « la famille aux 5 prix Nobel »
Cette tablette « géante » est très bien quand on est peu nombreux, je ne sais pas ce que cela peut donner avec une classe. J’ai fait la visite avec une seule ado, nous étions seules dans le musée et c’était confortable.
Verdict de l’ado : c’est super.

tablette

Le reste du musée, d’une petite taille est constitué de nombreux objets permettant de suivre Marie Curie dans ses découvertes et sans le livret (au moment où j’ai effectué  ma 1ère visite) l’ado a vite fait le tour !
Conclusion : le livret est indispensable pour une visite familiale. Pour une visite avec une classe il faut plutôt avoir le livret comme support mais ne pas tout faire faire sur place. On peut combiner une « exploration  » du musée avec ensuite un approfondissement à la maison ou en classe avec le livret comme support.

Que peut-on voir ?
La seconde partie : « Le radium entre mythe et réalité » permet de voir non seulement la découverte du radium mais aussi d’étonnants objets qui ont eu un grand succès avant qu’on ne mesure leur dangerosité et qu’ils soient interdits . On parle des « années folles du radium ». Celui-ci servait d’argument publicitaire pour des rasoirs, et autres objets de la vie courante. On vendait des réveils (avec les aiguilles luminescentes) des produits  cosmétiques dont les composants comportaient du radium sensé être bénéfique !

En 1937 il est classé comme poison et est supprimé de tous les produits cosmétiques.

La 3è partie du musée est le « laboratoire Curie, entre physique et chimie ».
Il s’agit du laboratoire (des années 30) de Marie Curie qui a été entièrement « décontaminé » et dont on peut  voir l’aspect austère tout en s’imaginant la chercheuse travaillant derrière sa paillasse.

musee

La dernière partie est consacrée à la Fondation Curie
Créée en 1921 elle comporte au départ un dispensaire situé juste à côté rue Lhomond.
Dans cette partie sont présentées les techniques de soin du cancer mises au point petit à petit par l’équipe de Marie Curie.

Définitivement interdit en 1976, le radium est remplacé par d’autres éléments radioactifs comme le cobalt 60, l’iridium 192 ou le césium 137.

Enfin est présentée la lutte contre le cancer avec les CLCC (Centres de Lutte Contre le Cancer) qui allient enseignement, recherche et soins. Ils étaient au nombre de 15 durant-l’entre-deux-guerres.
On peut terminer la visite par le jardin créé par Marie Curie en sortant par la porte du fond.
jardin

Pour se rendre au musée : 

Le Musée Curie se situe au 1, rue Pierre et Marie Curie, dans le 5e arrondissement. RER B : Luxembourg. Métro ligne 7 : Place Monge.

Il est  ouvert du mardi au samedi de 13 h à 17h sauf en août, pendant les vacances de Noël et les jours fériés.
L’entré est gratuite mais on peut faire un don à la Fondation Curie.

Les groupes scolaires sont accueillis au musée sur réservation  à musee@curie.fr

La documentation accessible

– Sur place :
Les livrets sont disponibles au format papier, leur mise en ligne n’est pas prévue pour l’instant.
On a un livret pour les 8-12 ans : la couse au radium avec des activités-jeux à réaliser dans le lusée et d’autres en classe ou à la maison.
Le livret destiné aux 13-15 ans est un parcours-enquête qui ne peut  pas être fait autrement que sur place et qui doit pouvoir mobiliser l’attention souvent fugace des collégiens !
livret

Si on veut se documenter, on peut lire la biographie  Madame Curie, écrite par Eve Curie. C’est absolument passionnant et elle existe en poche.

On peut acheter au musée les Carnets du musée Curie

Il existe aussi une BD écrite par un dessinateur suisse : les vies de Marie Curie

– En ligne :
On peut aussi consulter quelques pages du site de l’Institut Curie et surtout une exposition virtuelle en ligne

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s