La valise mexicaine : expo de photos de la Guerre d’Espagne .

Au musée d’art et d’histoire du judaïsme, rue du temple à Paris, est visible une exposition intitulée : « la Valise mexicaine, Capa, Taro, Chim » du 27 février au 30 juin 2013.

De quoi s’agit-il ? Le sous-titre aide à la compréhension :  « Les négatifs retrouvés de la guerre civile espagnole »

cour_capa

Ce sont  4500 négatifs d’images de la guerre civile espagnole, prises entre 1936 et 1939 par Gerda Taro – compagne de Capa tragiquement disparue en 1937 pendant la bataille de Brunete –, David Seymour, dit Chim et Robert Capa. On y trouve également des clichés du photographe et ami Fred Stein, représentant Taro.Ces films et clichés racontent aussi l’histoire de trois célèbres photographes juifs, totalement investis dans la cause républicaine, qui, au prix de risques considérables, ont jeté les bases de la photographie de guerre actuelle et donné ses lettres de noblesse au photoreportage engagé.  Les négatifs de la valise mexicaine, présentés ici sous la forme de planches-contact agrandies, dévoilent pour la première fois l’ordre de la prise de vue, ainsi que certaines images totalement inédites.

L’accrochage n’est pas toujours facile pour les visiteurs et on est obligé de se « tordre le cou » pour mieux voir les images, à cause de la forme « planche contact », de la taille (mais on peut prendre des loupes à l’entrée) et de la hauteur à laquelle les planches sont exposées (elles sont un peu trop hautes).

Passés ces inconvénients ,on (re)découvre des images de la guerre civile espagnole : scène de la vie quotidienne, de combats, colonnes de réfugiés, combattants au repos, très jeunes recrues, villes bombardées …
En pendant aux planches, des revues de l’époque avec les photos publiées .
On en sort avec des milliers d’images dans la tête, pour un enseignant d’histoire géographie, une très belle occasion de documentation.

Pour des lycéens,la visite est tout à fait recommandable, par contre  pour des collégiens, c’est moins évident car le programme de 3è ne permet pas d’y consacrer trop de temps sauf à coupler avec l’étude de Guernica en HDA.

affiche_capa

* Pour s’y rendre  (entrée gratuite pour les enseignants avec le « pass éducation »
Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
Hôtel de Saint-Aignan
71, rue du Temple
75003 Paris

* En ligne :

le site du musée avec toutes les informations pratiques
le mini-site consacré à l’exposition avec des liens, des vidéos…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s